Entre les réseaux sociaux et Jean-Vincent Placé, c'est la guerre

"Opportuniste", "girouette", "ambitieux"... Les réseaux sociaux n'épargnent pas Jean-Vincent Placé après sa dernière sortie. Florilège.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

"Je crois que j'ai toujours été centriste, mais peut-être moins assumé", a déclaré Jean-Vincent Placé sur France Info ce lundi 7 mars. Un coming-out qui a fait le tour des réseaux sociaux toute la journée.

L'ancien membre d'Europe Écologie-Les Verts s'assume donc centriste. Ce qui fait dire à un internaute sur Twitter : "Le gouvernement c'est comme un mariage. T'as un plan de table à respecter, mais t'en as toujours un qui s'assoit un peu n'importe où. Hein Jean-Vincent Placé !"

"Opportuniste", "carriériste"

Mais le mot qui revient le plus souvent, c'est opportuniste : "Écologiste le matin, socialiste l'après-midi, centriste le soir. Opportuniste toute la journée", ou "Il est juste carriériste", ou encore "Il a tout compris. En s'autoproclamant centriste, le ministre n'aura pas besoin de faire le grand écart en 2017 si la droite passe", et enfin "une bonne stratégie pour avoir un ministère en 2017".

Le président de l'Union des démocrates et écologistes (UDE) a quelques défenseurs : "On peut reprocher beaucoup de choses à Placé mais il n'a jamais été d'extrême gauche, donc se dire centriste est plutôt cohérent". Dans la même interview, Jean-Vincent Placé a lancé : "Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui font la loi de la République". Ils lui ont fait payer toute la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT