Les réseaux sociaux se moquent de la croisade de la députée LR Valérie Boyer

Dans la ligne de mire des réseaux sociaux ce mercredi 13 septembre, plusieurs enseignes de la grande distribution accusées d'avoir effacé une croix sur les étiquettes de yaourt à la grecque.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Carrefour a fait le choix de supprimer les croix chrétiennes de ses emballages, mais appose le croissant musulman sur ses produits halal". Sur sa page Facebook, la députée les Républicains Valérie Boyer s'est insurgée contre la photo des yaourts à la grecque du catalogue de Carrefour. S'en est suivie d'une lettre "pour manifester son étonnement sur la disparition des croix sur certains produits".

Une croix supprimée en 1990 !

Réaction des réseaux sociaux : "Il y a des députés qui se battent pour leurs administrés, pour le pouvoir d'achat, le logement ou les retraites. Et il y a Valérie Boyer..." ou "Donc on paie une députée avec nos impôts pour qu'elle s'indigne de la disparition d'une croix sur un yaourt".

Certains soutiennent Valérie Boyer : "Merci d'être notre plume et notre épée à nous tous qui refusent la négation de notre culture et de nos valeurs". Également cible de la députée LR, la marque Lidl a dit qu'ils allaient modifier le design le plus tôt possible. Nestlé a précisé au journal Marianne que le choix de ne pas inclure de croix sur ces yaourts datait de 1990.

Le JT
Les autres sujets du JT
Valérie Boyer, députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône, le 10 janvier 2017, à Paris.
Valérie Boyer, députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône, le 10 janvier 2017, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)