La campagne de lutte contre le sida fait débat sur le web

En France, l'affiche du ministère de la Santé contre le sida à destination des homosexuels a été censurée par plusieurs maires de droite. Les réseaux sociaux s'en prennent du débat ce mardi 22 novembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

S'aimer, s'éclater, s'oublier. Deux hommes s'enlacent sur l'image et ce commentaire : les situations varient, les modes de protection aussi. La nouvelle campagne de prévention contre le sida ne passe pas chez tous les usagers de Twitter. "Si seulement on faisait passer un message sur l'amour vrai, mais non, Marisol Touraine encourage juste le désir de cul et les comportements à risque", écrit l'un d'eux.

"Préfère-t-on laisser crever les gens ?"

Des réactions virulentes sur les réseaux sociaux, mais aussi dans certaines mairies, comme Aulnay-sous-Bois ou Angers. "Bravo à Christophe Béchu, qui a exigé et obtenu le retrait de la campagne contre le VIH controversée", félicite un Angevin. Dans l'autre camp, on contre-attaque : "Donc on préfère laisser les gens crever du sida sans les prévenir plutôt que de heurter vos petits esprits fragiles ? Mon dieu" ou "Ce n'est pas en recouvrant des affiches qu'on protège du sida. C'est en se couvrant tout court". La ministre de la Santé annonce qu'elle saisit la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT