Grenoble : une campagne pour le tri des déchets crée la polémique

A Grenoble, des affiches pour le tri des déchets montrent un homme, une femme ou des enfants emballés dans du cellophane. Des internautes dénoncent une campagne "sexiste" et "violente". La métropole assume son choix.

A Grenoble, des affiches d\'une campagne pour le tri des déchets montrent un homme, une femme ou des enfants \"emballés\" dans du cellophane.
A Grenoble, des affiches d'une campagne pour le tri des déchets montrent un homme, une femme ou des enfants "emballés" dans du cellophane. (MÉTROPOLE DE GRENOBLE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une campagne pour le tri des déchets à Grenoble (Isère) a provoqué la polémique sur les réseaux sociaux, a rapporté France Bleu Isère jeudi 28 septembre. On peut voir sur des affiches un homme, une femme ou des enfants emballés dans du cellophane.

La métropole de Grenoble assume son choix

La métropole de Grenoble assume ces affiches provocatrices. "Cette campagne indique que les déchets nous étouffent, que les déchets nous emprisonnent (...) nous sommes en train d'être submergés de déchets", a expliqué Georges Oudjaoudi, vice-président à la métropole de Grenoble délégué aux déchets.

/p>

"Sexiste" et "violent", selon certains internautes

Les opposants à cette campagne d'affichage la jugent "sexiste". C'est "violent" ou de "mauvais goût", selon d'autres réactions diffusées sur les réseaux sociaux, relevées par France Bleu Isère.

La juriste et militante LREM iséroise, Aline Cosma, se dit "choquée". "Mettre sous vide des êtres humains (...) alors qu'on se dit une métropole 'apaisée'... Je ne comprends pas le message, a-t-elle poursuivi. Est-ce qu'on traite les humains comme des déchets ?"