Lors d’un discours à Harvard Mark Zuckerberg parle du revenu universel

En tant qu’ancien élève d’Harvard, Mark Zuckerberg était invité pour la remise des diplômes de l’université. Durant son discours, il en a profité pour exprimer son inquiétude pour les emplois de demain et parler du revenu universel.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 25 mai, devant les nouveaux diplômés de l’université d’Harvard, Mark Zuckerberg a évoqué une idée chère à Benoît Hamon : le revenu universel.

"Il y a quelque chose qui ne va pas dans notre système, quand je peux quitter cette université et gagner des milliards de dollars en 10 ans, alors que des millions d’étudiants ne sont pas capables de rembourser leur prêt étudiant", a déclaré le créateur du site Facebook.  

Les pistes du revenu universel

Visiblement concerné par la disparition de nombreux emplois dans un futur proche, Mark Zuckerberg a abordé l’idée de la mise en place d’un revenu universel. Car selon lui, tout le monde n’a pas les mêmes chances, les mêmes occasions qu’il a pu avoir pour entreprendre dans la vie.

"Maintenant c’est à notre génération de définir un nouveau contrat social. [...] nous devons explorer des idées comme le revenu universel pour que tout le monde ait la sécurité d’entreprendre", a-t-il lancé.

De même, d’après lui, la société doit être "plus concentrée sur la formation continue". Pour poursuivre cet objectif complexe, il explique que certaines grandes fortunes devront peut-être aider. C’est ce qu’il a souligné au cours de son allocution : "les gens comme moi devraient payer pour cela. Beaucoup d’entre vous vont très bien s’en sortir et vous devriez faire de même".

 

En tant qu’ancien élève d’Harvard, Mark Zuckerberg était invité pour la remise des diplômes de l’université. Durant son discours, il en a profité pour exprimer son inquiétude pour les emplois de demain et parler du revenu universel.
En tant qu’ancien élève d’Harvard, Mark Zuckerberg était invité pour la remise des diplômes de l’université. Durant son discours, il en a profité pour exprimer son inquiétude pour les emplois de demain et parler du revenu universel. (Brut)