Facebook prend de nouvelles mesures pour lutter contre les fausses informations

Le réseau social compte traquer et suspendre les faux comptes, afin de "de réduire le courrier indésirable, la désinformation ou tout autre contenu trompeur".

Le logo de Facebook au siège de la compagnie à Dublin (Irlande), le 22 octobre 2015.
Le logo de Facebook au siège de la compagnie à Dublin (Irlande), le 22 octobre 2015. (CHRISTOPH DERNBACH / DPA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Facebook a annoncé, mercredi 12 avril, de nouvelles mesures pour lutter contre les fausses informations. Le réseau social compte améliorer la surveillance des comportements suspects, comme les messages répétitifs ou massifs, et suspendre les faux comptes.

L'objectif est de s'assurer que les gens sont bien ce qu'ils prétendent être sur le réseau social. "Nous avons constaté que lorsque les gens se représentent sur Facebook comme ils sont dans la vie réelle, ils agissent de manière responsable, a fait valoir une membre de l'équipe de protection et d'assistance de Facebook dans un billet de blog. Les faux comptes n'appliquent pas ce modèle et sont étroitement liés à la création et à la propagation de spams."

Des interventions sur 30 000 comptes français

Tout compte suspect est désormais suspendu et son gestionnaire soumis à des vérifications de son identifiant. En France, le renforcement de la lutte menée par Facebook a conduit à des interventions sur 30 000 comptes, a précisé la responsable du réseau social. Les nouvelles mesures devraient permettre à Facebook "de réduire le courrier indésirable, la désinformation ou tout autre contenu trompeur souvent partagé par des créateurs de faux comptes", a-t-elle ajouté.

Parmi les nouveautés, le réseau social a rendu plus facile le signalement des messages suspects et la recherche de sujets. Il cherche en outre à s'assurer que les tendances apparaissant sur le réseau social sont bien à l'unisson de celles du monde réel. Depuis l'élection aux Etats-Unis de Donald Trump, Facebook a déjà annoncé plusieurs initiatives pour collaborer plus étroitement avec les médias et limiter la diffusion de fausses informations.