Qui parmi vos amis est fan de Justin Bieber ? Vos amis ont-ils un bon restaurant thaïlandais à vous recommander à Dijon ? Qui est cette charmante inconnue, prénommée Julie, dont tout ce que vous savez est qu'elle était à la fac avec votre collègue Pierre ? Avec son nouveau moteur de recherche, Graph search, dévoilé mardi 15 janvier, Facebook veut vous aider à répondre à ces questions. 

"Je ne pense pas que les gens viennent sur Facebook pour faire des recherches Web", a expliqué Mark Zuckerberg. Mais le moteur de recherche Bing a tout de même été intégré au Graph search. "Nous considérons Facebook comme une grande base de données sociales", et "comme n'importe quelle base de données, on devrait pouvoir faire des recherches dedans", a-t-il expliqué. L'outil prendra la forme d'une barre de recherche bleue, en haut de la page, a détaillé l'équipe de Facebook, lors d'une conférence de presse.

Une version de test disponible dès lundi prochain

"Il s'agit d'établir de nouvelles connexions", a-t-il assuré, en présentant Graph search. "Les requêtes peuvent être réalisées en langage naturel, selon un ingénieur (comme on parle)", précise le site 20 Minutes.fr. "On peut affiner la requête principale (en précisant le niveau d'amitié, les likes, les villes, etc). Les restaurants sont affichés sur une carte. Les photos sont classées en fonction du nombre de commentaires, de like", poursuit le site d'informations.

Un tel croisement de données personnelles ne risque-t-il pas de déclencher une nouvelle polémique ? Facebook assure que la recherche respecte les réglages de vie privée choisis au préalable. Le système sera lancé lundi prochain en version "beta" et en anglais.