États-Unis : durcissement des conditions d'entrée

Les États-Unis veulent désormais connaitre, pour les personnes souhaitant entrer sur leur sol, les comptes d'utilisateurs sur les réseaux sociaux.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Durcir les règles d'entrée sur le territoire au nom de la lutte antiterroriste. C'est bien le but de l'administration américaine. En demandant aux voyageurs la liste de leurs comptes Facebook, Instagram ou Twitter. Pour 38 pays, dont la France, pas besoin de visa pour passer jusqu'à 3 mois aux États-Unis. Mais dans le formulaire obligatoire, il y a désormais deux questions de plus : "Quels réseaux sociaux utilisez-vous ?" et si oui, "sous quels noms ou quels pseudo ?".

Se prémunir du terrorisme

Cette nouveauté ne fait pas l'unanimité parmi les passagers en partance pour les États-Unis. "Je trouve que c'est une intrusion dans la vie privée", estime par exemple une femme. Pourquoi les visiteurs doivent-ils fournir ces renseignements ? Les États-Unis, eux aussi frappés par le terrorisme, veulent pouvoir détecter d'éventuels signes de passage à l'acte. Comme avant l'attaque de San Bernardino, il y a un an, où l'un des auteurs avait fait part de ses intentions sur les réseaux sociaux.
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'application Vine avait été rachetée par Twitter en octobre 2012 et lancée en janvier 2013.
L'application Vine avait été rachetée par Twitter en octobre 2012 et lancée en janvier 2013. (MAXPPP)