Comment utiliser les emojis Facebook sans passer pour un bolos

Ces cinq nouvelles réactions sont un peu plus délicates à utiliser que vous le pensez.

En plus du classique "like", Facebook a ajouté cinq réactions, le 24 février 2016.
En plus du classique "like", Facebook a ajouté cinq réactions, le 24 février 2016. (FACEBOOK)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Like", "Love", "Haha", "Wow", "Sad", "Angry". Facebook a compris que les émotions suscitées par les publications de vos amis étaient variées et que son "j'aime" était un peu léger. Cinq nouvelles réactions sont donc disponibles, depuis mercredi 24 février. Mais encore faut-il savoir utiliser ces émojis à propos, car vous ne pourrez en choisir qu'un seul. En effet, Facebook n'admet pas que vous soyez triste ET en colère, ni que vous soyez surpris ET hilare ET super fan d'une publication. Non, Facebook, ce n'est toujours pas la vraie vie.

Francetv info vous guide dans l'usage de ces nouveaux émojis, afin d'éviter toute confusion.

Que veut-il dire ? "Je suis d'accord", "J'aime bien". Celui-ci, vous le connaissez, il n'a pas tellement changé, mais…

Quel est son sens caché ? "Ce post est trop long, je ne l'ai pas lu jusqu'au bout, mais je t'aime bien et je veux que tu saches que j'existe et que je m'intéresse à toi." Ce "Like" trouvera sa place sur les posts de vos lointaines connaissances du collège, des membres de votre famille que vous n'appelez jamais, et si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher de les surveiller, des dernières nouvelles de votre ex. D'autant plus qu'à côté des autres réactions, ce petit pouce bleu paraît désormais faire office de "merci, au suivant".

Comment ne surtout pas l'utiliser ? "J'aime cet article qui explique que le chômage n'est pas près de baisser", "J'aime la photo de ton chien qui est mort". Maintenant que vous avez le choix, évitez de l'attribuer aux mauvaises nouvelles.

Que veut-il dire ? "J'adore". Quand le "Like" ne suffit pas.

Quel est son sens caché ? "Je t'aime." Ok, ce n'est pas très fin. Mais ce petit cœur risque de fleurir sur toutes les pages des ados (qui n'ont pas encore délaissé Facebook pour Snapchat) et adultes qui, jusqu'à présent, pensaient flirter subtilement en attribuant des "likes" à toutes les photos d'un-e ami-e, jusqu'à celles, toutes pixellisées, de 2008. Pour les esprits coquins de The Verge (en anglais), c'est aussi un moyen de dire "fesses", quel que soit le message que vous comptez ainsi faire passer au destinataire.

Comment ne surtout pas l'utiliser ? Comme le "Like", évitez de l'associer aux mauvaises nouvelles. Mais si cela arrive accidentellement, vous pourrez peut-être vous en sortir en expliquant que vous vouliez, avec cet innocent cœur, proposer un câlin de réconfort (voire plus).

Que veut-il dire ? "Je ris", "Tu es trop drôle". C'est facile, non ?

Quel est son sens caché ? "J'ai compris ta blague, même si ça m'a pris un peu de temps, et comme je n'ai pas assez de répartie pour rebondir, je me marre très fort." 

Comment ne surtout pas l'utiliser ? Prudence. Poster ce "Haha" sur la photo d'un bébé qui ne fait rien de particulièrement drôle, par exemple, vous assurera une dispute avec sa mère. Mieux vaut être certain du caractère humoristique d'une publication, au risque de passer pour un psychopathe ("Lol, ta grand-mère est morte") ou un super troll ("Lol, c'est trop marrant comme t'es moche avec cette minerve que tu portes depuis ton accident").

Que veut-il dire ?  "Quelle surprise", "Impressionnant", "Je n'y crois pas", "Je suis choqué-e". En gros, vous restez bouche bée devant cette nouvelle publication.

Quel est son sens caché ? "Wow, Gwendoline a fait son premier caca sur le pot", "Wow, tu as enfin atteint le niveau 10 à Candy Crush", "Wow, tu sais faire une tarte aux pommes". Ce "Wow" ironique est un tout petit peu plus discret pour se moquer de l'étalage des banalités quotidiennes de vos contacts.

Comment ne surtout pas l'utiliser ? "Je n'arrive pas à croire que tu aies eu ton diplôme, que tu te sois marié-e". Aux très bonnes nouvelles que vos amis, plus ou moins proches, sont si fiers d'annoncer sur les réseaux sociaux, il est plutôt conseillé de réagir avec une expression clairement positive. Evidemment, si quelqu'un annonce la naissance surprise de triplés, le "Wow" est toléré.

Que veut-il dire ? "C'est trop triste." C'est assez clair, non ? C'est aussi ce qui se rapproche le plus du "je n'aime pas", que les utilisateurs de Facebook réclament depuis des années, en vain.

Quel est son sens caché ? "Je transpire des joues", même si, pour le moment, on n'a toujours pas trouvé dans quelles circonstances l'annoncer à vos amis. Même après votre footing, c'est bizarre.

Comment ne surtout pas l'utiliser ? "Snif, tu as donné naissance à un si joli bébé." Là encore, si vous pleurez, non pas d'émotion, mais de tristesse, avec cette bouche et ces sourcils tordus, à l'annonce d'un mariage, d'une naissance, ou d'un nouveau job, vous aurez immédiatement l'air suspect. Jaloux !

Que veut-il dire ? "Je déteste ça", "C'est nul", "Je suis très en colère". Le front tout rouge et les sourcils froncés auraient pu vous mettre sur la piste. Il lui manque presque une goutte de sueur.

Quel est son sens caché ? "Tu écris vraiment n'importe quoi, je ne vais même pas prendre la peine de te répondre, tellement tu es stupide et je te déteste, *********." "Espèce de ******, tu te fais dorer au soleil et moi, pendant ce temps-là, je récupère tout ton boulot." "Tu as acheté le même pull que moi, *********** !" Oui, tant de haine contenue dans un si petit visage.

Comment ne surtout pas l'utiliser ? A priori, aucune photo de vos proches ne mérite de se mettre dans cet état. Gardez cette expression pour critiquer les idées politiques qui ne vous conviennent pas, déplorer les violences, et, en général, réagir aux sujets importants, qui méritent, selon vous, de se mettre en colère (et probablement d'agir, plutôt que de réagir sur Facebook). Ensuite, déconnectez-vous et sortez vous aérer, vous êtes tout rouge.