Pourquoi le jeu "Pokémon Go" n'est-il toujours pas sorti en France ?

Annoncée le 15 puis le 21 juillet, l'application n'est toujours pas disponible officiellement, alors qu'elle l'est chez tous nos voisins européens.

Des Français jouent à Pokémon Go, le 21 juillet 2016 à Paris.
Des Français jouent à Pokémon Go, le 21 juillet 2016 à Paris. (DAVID BERTHO / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

On vous en parle depuis deux semaines et son lancement triomphal aux Etats-Unis, le parc près de chez vous est envahi de joueurs rivés à leur téléphone. Et pourtant, vendredi 22 juillet, le jeu Pokémon Go n'est toujours pas sorti officiellement en France, même si les plus débrouillards ont trouvé des moyens détournés de télécharger l'application – on vous explique comment faire.

D'abord, un constat : la France est entourée de pays plus chanceux qu'elle, comme le résume la carte ci-dessous, où son indiqués en blanc "les pays dont Niantic [le studio créateur du jeu] n'a rien à faire".

Dans le reste de l'Europe, le jeu est arrivé entre le 13 et le 16 juillet. La France n'a pas été oubliée : c'est l'actualité qui a d'abord repoussé la sortie du jeu, initialement prévue le 15 juillet, au lendemain de l'attentat de Nice. "En signe de respect envers le peuple français en cette période de deuil national, la sortie de Pokémon Go est reportée", a expliqué l'agence chargée de la communication de The Pokémon Company au Monde

S'il était sorti le 15 juillet, Pokémon Go aurait sans doute été éclipsé par la tragédie, dans les médias comme dans l'esprit des joueurs. Selon le quotidien du soir, une nouvelle date de sortie avait été fixée : le jeudi 21 juillet. Mais toujours pas de traces de l'application, ni sur l'AppleStore, ni sur GooglePlay. Vendredi, aucune information claire sur le lancement du jeu n'était disponible : celui-ci "pourrait désormais glisser au début de semaine prochaine", explique Le Monde.

Des problèmes de serveurs dus au succès du jeu

Si Niantic et The Pokémon Company n'ont pas communiqué sur les raisons de cette sortie retardée, ils suivent la même logique depuis deux semaines, celle de lancer le jeu de la manière la plus progressive possible. Il s'est ainsi écoulé une semaine entre le lancement du jeu dans les trois premiers pays (les Etats-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande) et son arrivée en Europe, qui s'est elle même étalée sur quatre jours.

Car les serveurs de Niantic ont beaucoup de mal à supporter le trafic très important crée par le succès fulgurant de l'application : quiconque joue au jeu depuis deux semaines sait que ces problèmes de serveur empêchent très souvent de lancer l'application et que celle-ci peut aussi planter en pleine partie.

Un retard à cause du lancement au Japon ?

Or la date de sortie prévue en France, dans la soirée du jeudi 21 juillet, aurait coïncidé avec le lancement du jeu dans un marché très important : le Japon, pays d'origine de Pokémon. L'application devait y sortir mercredi (mardi soir, heure française) mais ce lancement a lui aussi été reporté et elle n'est disponible au pays du soleil levant que depuis vendredi matin (jeudi soir en France). Si Niantic n'a pas confirmé cette hypothèse, le développeur a sans doute voulu éviter l'afflux très important de joueurs qu'aurait provoqué un lancement simultané dans deux marchés aussi importants.