Les selfies ont fait plus de morts en 2015 que les attaques de requin

Selon les chiffres compilés par le site Mashable, 12 personnes sont mortes en se prenant en photo cette année.

Un homme prend un selfie, le 11 février 2015 à Beyrouth (Liban).
Un homme prend un selfie, le 11 février 2015 à Beyrouth (Liban). (MOHAMED AZAKIR / REUTERS)

Mis à jour le , publié le

Ce n'est pas une blague. Selon les calculs de Mashable*, les selfies, ces autoportraits faits avec un téléphone, ont fait plus de morts depuis le début de l'année 2015 que les attaques de requins. Au total, 12 personnes ont perdu la vie smartphone à la main, contre 8 dans les mâchoires d'un squale.

Le dernier décès en date remonte au 18 septembre. Comme le raconte la BBC, une touriste japonaise est morte en tombant dans les escaliers du Taj Mahal (Inde). Comme cette femme, un tiers des victimes de selfie sont mortes après une chute. Les trains sont la deuxième cause de ces décès.

Face à ce danger, de nombreux lieux touristiques appellent leurs visiteurs à la prudence. En juillet, le ministère de l'Intérieur russe a même publié une brochure sur les dangers de ces clichés. "Avant de prendre un selfie, il faut se rappeler que la course aux 'likes' peut vous conduire à la mort et que cette photo sera peut-être posthume", expliquait à l'époque une fonctionnaire du ministère à Al-Jazeera. Vous voilà prévenus.

* Tous les liens de cet article sont en anglais.