Plusieurs sites internet inaccessibles à cause d'une panne électrique chez l'hébergeur français OVH

Deux centres de données de l'hébergeur ne sont plus alimentés en courant.

Le siège de l\'hébergeur OVH, à Roubaix (Nord), le 13 avril 2015.
Le siège de l'hébergeur OVH, à Roubaix (Nord), le 13 avril 2015. (THIERRY THOREL / CITIZENSIDE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Panique sur le web français. L'hébergeur de sites OVH, troisième acteur mondial du secteur, est victime jeudi 9 novembre d'une importante panne électrique touchant deux centres de données situés à Strasbourg.

Sur Twitter, le PDG de l'entreprise française, Octave Klaba, a précisé que les deux lignes EDF alimentant en énergie les centres de données avaient lâché, tandis que les deux chaînes de groupes électrogènes chargées de prendre le relais en cas de problème "se sont mises en défaut". En outre, un "souci sur le réseau optique en Europe" qui relie les centres de données de Strasbourg et de Gravelines (Nord) à internet est également signalé par le dirigeant.

D'après le site spécialisé ZDNet, l'incident est "clos". En début d'après-midi, le groupe a, en effet, affirmé que l'accès à plusieurs de ses sites avait été rétabli. Pour les autres, la situation devrait évoluer dans la journée, précisent-ils sur Twitter. 

Plusieurs sites français inaccessibles

Le groupe OVH compte trois millions de clients. Tous ne sont pas concernés par cette panne, qui n'affecte que deux de ses 27 centres de données, mais de nombreux sites internet étaient indisponibles jeudi en milieu de matinée. Les médias BFM Business, Konbini ou encore Arrêt sur images ont été pendant un temps inaccessibles, comme le site de l'entreprise Nexity ou celui de la radio NRJ.