Le clavier Azerty deviendra-t-il un clavier Bépoè ?

Le ministère de la Culture a chargé l'Afnor de lancer une consultation publique, jusqu'au 9 juillet, afin de choisir entre deux nouvelles versions du clavier français.

Le ministère de la Culture a lancé une consultation publique, le 7 juin 2017, afin de choisir entre deux nouvelles versions du clavier français.
Le ministère de la Culture a lancé une consultation publique, le 7 juin 2017, afin de choisir entre deux nouvelles versions du clavier français. (LOIC VENANCE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après plus d'un siècle d'existence, le clavier Azerty pourrait bientôt changer. L'Afnor, l'organisme français chargé de coordonner l'élaboration de normes, lance une consultation en ligne afin d'améliorer le clavier d'ordinateur français, rapporte Le Figaro. Elle propose aux internautes de commenter, à partir du mercredi 7 juin, deux nouveaux modèles censés être plus faciles à utiliser.

L'Afnor a été chargé fin 2015 par le ministère de la Culture de réfléchir à un nouveau clavier, plus adapté aux caractères couramment utilisés en français. Il est "presque impossible d'écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France", avait alors déploré la Délégation générale à la langue française et aux langues de France dans un rapport.

Simple lifting ou révolution

A l'issue d'une réflexion avec des linguistes, des fabricants de clavier ou encore des médecins spécialisés dans les pathologies de la main, deux modèles ont été sélections. L'un d'entre eux est un Azerty légèrement modifié. "Les 26 lettres de l'alphabet et les chiffres ne changent pas de place, contrairement à certains autres signes tels que certaines voyelles accentuées, l'arobase, les accolades…", explique l'Afnor. L'arobase y est par exemple déplacé sous la lettre "a" et les signes typographiques plus nombreux.

Le deuxième clavier est une véritable révolution : l'arrangement des touches y est totalement modifié, devenant "Bépoè!", afin d'être plus ergonomique. "L'arrangement des touches de la disposition bépo est basé sur une étude statistique de la langue française. Les lettres les plus fréquentes sont placées sur la rangée de repos ce qui permet de limiter les efforts et donc la fatigue musculaire, précise l'association Ergodis, qui promeut la disposition Bépo, sur un site dédié à ce type de clavier. La frappe devient plus confortable ce qui réduit les risques de troubles musculosquelettiques."

Les deux nouveaux modèles de claviers français proposés à la consultation par l\'Afnor.
Les deux nouveaux modèles de claviers français proposés à la consultation par l'Afnor. (AFNOR)

La consultation de l'Afnor est ouverte jusqu'au 9 juillet. Une réunion de dépouillement se tiendra trois jours plus tard, pour étudier les commentaires des internautes. Si ces nouvelles normes sont adoptées, elles ne seront toutefois pas obligatoires : les fabricants pourront choisir de commercialiser la version qui se prête le mieux à leur marché, ou de proposer les deux, précise Le Figaro.