Une google car responsable d'un accident de la route en Californie

Il s'agit du premier accident provoqué directement par une Google car en mode automatique.

Une Google car à Mountain View (Californie), le 8 janvier 2015.
Une Google car à Mountain View (Californie), le 8 janvier 2015. (NOAH BERGER / AFP)

Mis à jour le , publié le

La technologie a ses limites. Depuis la mise en circulation de la Google car, il y a déjà eu 17 accidents impliquant des voitures automatisées. Mais pour la première fois une Google car en mode automatique a été directement responsable de l'accident, le 14 février dans la ville de Moutain View, rapporte The Verge, lundi 29 février. Habituellement, les responsables désignés sont les conducteurs de l'automobile ou un autre véhicule.

Un accident au ralenti

Selon les documents remis au DMV californien (département des véhicules motorisés), la voiture Google attendait à une intersection pour tourner à droite quand il a rencontré plusieurs sacs de sable bloquant la voie. La Google car s'est déplacée vers la gauche pour éviter les sacs et a frappé un bus public venant de derrière. Le bus avançait à 15 miles par heure (environ 25 km/h) et la voiture de Google roulait à 2 miles par heure (3 km/h).

Comme le rapporte le site recode, Google a communiqué sur l'accident en minimisant l'incident : "Ce type d'incompréhension entre des conducteurs humains se produit chaque jour sur la route." Mais l'entreprise a reconnu qu'elle portait "clairement" une part de responsabilité dans cet accident.