VIDEO. Défilé du 14-Juillet : un drone high-tech sur les Champs-Elysées

Le Patroller de Safran sera le premier drone à participer au défilé aérien qui passe au-dessus des Champs-Elysées, vendredi à Paris. France 2 détaille les surprenantes capacités de surveillance de cet engin qui équipera l'armée française en 2019.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le défilé militaire du 14-Juillet, version 2017, marquera une grande première technique. Pour la première fois, un drone filmera l'événement lors de son survol des Champs-Elysées. Ce Patroller est un drone tactique, un appareil destiné au repérage de cibles, doté de capacité de surveillance ultra-développée. Il est à noter qu'un autre drone sera mobilisé à Paris ce vendredi, un Reaper, mais uniquement pour participer à la sécurisation de la capitale pendant le défilé.

L'armée de l'air a autorisé une équipe de France 2 à participer au test d'un Patroller en région parisienne pour mesurer ses capacités. Sa principale qualité : le peu de bruit qu'il émet, un atout déterminant pour des terrains d'opération comme les milieux désertiques.

Un bijou technologique

Les journalistes ont ensuite découvert les capacités de la boule optronique située sous l'engin. Grâce à ce bijou technologique, les opérateurs du drone sont capables de distinguer très nettement un homme à plus de 5 km. Et grâce à la caméra infrarouge, ils repèrent immédiatement la cigarette allumée qu'il tient dans sa main. Dans un contexte d'opération, il pourrait ainsi repérer une arme à feu qui vient d'être utilisée.

Ce Patroller, fabriqué par Safran, entrera en service en 2019 dans l’armée française, mais ne sera employé que sur les théâtres extérieurs. Il permettra au renseignement militaire de passer un nouveau cap, grâce à ses incroyables capacités de surveillance, d'autant plus que la boule optronique doit être remplacée sous peu par un dispositif technique encore plus performant.

Le Patroller de Safran, un drone tactique qui équipera l\'armée française en 2019.
Le Patroller de Safran, un drone tactique qui équipera l'armée française en 2019. (ROMUALD MEIGNEUX / SIPA)