La gendarmerie nationale va s'armer de drones pour traquer les délits

La gendarmerie nationale va mettre en service le mois prochain une flotte de microdrones d'observation, indique "le Figaro". 

Les premiers appareils seront mis en service dès le mois de mars, selon "le Figaro". 
Les premiers appareils seront mis en service dès le mois de mars, selon "le Figaro".  (MAXPPP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des drones pour maintenir l'ordre. La gendarmerie nationale va s'équiper d'ici à 2017 d'une flotte de microdrones "susceptibles de remplir un large éventail de missions", indique le Figaro, mercredi 3 février. Les premiers appareils seront mis en service dès le mois prochain, selon le journal.

Des drones sur les routes dans deux semaines

Ces drones devraient permettre aux gendarmes de survoler et de filmer des zones inaccessibles pour débusquer à distance d'éventuels suspects. "Comparé à un hélicoptère, un drone offre un coût d'utilisation incomparablement inférieur, présente aussi l'avantage d'être très discret et de pouvoir être déployé plus vite et à plus grande échelle", notait déjà un journaliste du Monde spécialisé, en octobre dernier. 

Selon le Figaro, des essais seront programmés dans deux semaines pour expérimenter l'usage de ces appareils sur les routes, pour traquer les délits. Une expérimentation en ce sens a déjà eu lieu dans l'Oise, selon les Echos.