Des députés Les Républicains veulent remplacer "internet" par "l'internet"

Le député Patrice Martin-Lalande a déposé un amendement pour imposer l'usage de "l'internet" dans les textes officiels, comme l'a remarqué Numerama.

Des députés préconisent d'imposer l'usage de "l'internet" dans les textes officiels, dans un amendement déposé le 5 janvier 2016.
Des députés préconisent d'imposer l'usage de "l'internet" dans les textes officiels, dans un amendement déposé le 5 janvier 2016. (KTSDESIGN / SCIENCE PHOTO LIBRARY / KTS / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ne dites plus la toile, le net ou le web. Mais surtout, ne dites plus internet. Le député Patrice Martin-Lalande a déposé un amendement, cosigné par une douzaine de députés Les Républicains, pour imposer le terme "l'internet" dans le langage officiel, rapporte Numerama, lundi 12 janvier.

"Le réseau mondial de communication entre les terminaux numériques connectés porte la dénomination de 'l’internet'", réclame l'amendement cosigné par ces parlementaires, déposé dans le cadre de l'examen du projet de loi pour une République numérique.

"L'internet", "un bien commun universel"

"Il existe en effet une diversité de dénominations lorsqu’on évoque le 'réseau des réseaux', regrettent les députés pour justifier leur amendement. On trouve, y compris dans les versions successives du présent projet de loi et de son étude d’impact, les variantes rédactionnelles suivantes : 'Internet', 'l’Internet', 'internet' ou 'l’internet'."

Pourquoi dans ce cas trancher pour "l'internet" ? Parce qu'aujourd'hui "cette technologie est devenue un réseau mondial public, comme 'le téléphone' ou 'la télévision'", "un bien commun universel". Sauf que, comme le remarque Numerama, les textes législatifs évoquent rarement "internet", préférant encadrer le service "de communication au public".