Apple enregistre la première baisse de son chiffre d’affaires depuis 2001

Le fabricant se dit toutefois "suffisamment confiant" dans ses nouveaux modèles pour retrouver la croissance avec les fêtes de fin d'année.

Apple Store à Pékin, en Chine, le 16 septembre 2016.
Apple Store à Pékin, en Chine, le 16 septembre 2016. (THOMAS PETER / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Apple mise sur les fêtes de fin d'année pour se relancer. En effet, la baisse continue des ventes de l'iPhone vient de se solder par le premier recul de chiffre d'affaires annuel de la marque depuis 2001. Mais l'accueil des consommateurs pour les nouveaux modèles est "très positif" et "nous sommes suffisamment confiants pour prédire que nous retournons à la croissance ce trimestre", a toutefois assuré le directeur général, Tim Cook, mardi 25 octobre.

Des ventes en baisse de 5% par rapport à 2015

Ce serait un soulagement pour le groupe informatique américain, qui a encore annoncé mardi avoir écoulé, tous modèles confondus, 45,5 millions d'iPhone, soit 5% de moins qu'un an auparavant. La perte de vitesse du smartphone, qui avant cette année n'avait jamais vu ses ventes reculer, se ressent sur les performances financières.

Le chiffre d'affaires de la marque à la pomme a ainsi diminué pour le troisième trimestre consécutif (-9% à 46,9 milliards de dollars). Sur douze mois, la baisse est de 8% à 215,6 milliards : c'est la première fois depuis l'exercice clos fin septembre 2001 qu'Apple voit son chiffre d'affaires annuel reculer. Et le bénéfice net est également en déclin, tant sur le trimestre (-19% à 9 milliards) que sur l'ensemble de l'exercice (-14% à 45,7 milliards).