Imprimantes 3D : performances toujours accrues

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 09/11/2013Durée : 00h40

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

C'est le résultat d'un élevage qui est tout sauf intensif : elles donnent 4 fois moins de lait que dans un élevage classique. C'est pour cette raison que la quantité de mozzarella.

étoiles est réduite. Elle n'est vendue que sur place.

L. Delahousse : Une révolution en cours : l'imprimante 3D. Ses performances ne cessent de s'accroître.

Couche après couche, lentement, un objet apparaît. C'est cela, l'impression en 3D. Ici, on utilise de l'acier et du métal. Différents matériaux peuvent être utilisés. C'est l'un des spécialistes de cette technique. On peut l'utiliser sans problème pour des objets complexes.

Pour fabriquer cette coque conventionnelle, on va l'imprimer.

Des plus petits objets aux plus volumineux. Dans les rues Iondoniennes, lorsqu'il se promène, cet ingénieur canadien imagine sa voiture parmi les autres. Il a débuté ce projet en 1996. C'est le premier véhicule au monde imprimé en 3D.

L'impression 3D nous donne un sentiment de liberté. On peut penser à un tas de choses et les réaliser.

C'est comme dans le monde animal et végétal.

Cette technique nous permet d'être très proche de cette réalité.

Etre ou ne pas être pour ce type d'impression ? Cet artiste américain a fait son choix. C'est l'un des pionniers de l'imprimante 3D. Il dépasse les limites du design. Pour certaines de ces pièces, il lui a fallu des années de préparation, sans compter les dizaines d'heures de travail sur son ordinateur.

Tout a été imprimé en un seul bloc. Ce qui a été difficile, c'était de faire une pièce. On n'aurait pas pu faire ça sans cette technique.

C'est fou ce que l'impression 3D permet de faire. Nous sommes dans l'atelier londonien d'un Français passionné de robotique. Il lui aura fallu plus d'un an pour fabriquer.

Ce robot a été imprimé en 3D. Chaque personne peut accéder au site et télécharger les pièces pour reproduire ce robot.

Retour au Salon de Londres, où même les hommes peuvent être imprimés en 3D. Il suffit d'un scanner. Nous sommes prêts à être transformés en figurines futuristes. Des heures de travail. Voici le résultat. A quoi cela pourra-t-il servir.

Demain, ces figurines seront de taille réelle. Vous pourrez laisser votre clone chez le tailleur pour qu'il prenne vos mesures alors que vous serez chez vous dans votre fauteuil.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==