Hommage aux deux soldats français tués en Centrafrique

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 16/12/2013Durée : 00h50

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mais selon le gouvernement, cela favoriserait la concurrence avec une baisse des prix espérée de 25 %.

Toute autre chose maintenant avec l'hommage rendu aux deux soldats français tués la semaine dernière à Bangui. François Hollande a salué leur mémoire ce matin aux Invalides, aux côtés de leurs proches, bien sûr très émus.

Le cercueil de Nicolas Vokaer est recouvert du trapeau tricolore. Porté par des soldats du 8e RPlMa, il rejoint celui d'Antoine Le Quinio. Dans la cour des Invalides, leurs familles, leurs frères d'armes, et le président de la République. Un hommage national pour les deux premiers soldats morts dans l'opération Sangaris, en Centrafrique, il y a une semaine tout juste.

A vous, chères familles, je redis la tristesse de la nation face à la douleur d'une dispartion si prématurée de votre enfant. J'exprime le chagrin de chacune et de chacun de nos compatriotes devant ce destin brisé.

Les deux soldats ont reçu la Légion d'Honneur à titre posthume. Des centaines de personnes étaient rassemblées sur le pont Alexandre lIl pour saluer le cortège funèbre. Parmi eux, beaucoup de vétérans, mais pas seulement.

Je suis là pour rendre hommage à Nicolas et Antoine qui sont tombés dans le pays qui m'a donné la vie.

C'est mon anniversaire mais y a des choses qui sont plus importantes. J'ai décidé de venir ce matin.

On est venus, une grande famille, pour leur rendre hommage.

Dans le silence, le cortège passe.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==