Histoire : 1914, la bataille des Frontières

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 10/11/2013Durée : 00h30

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Une bataille des plus tragiques: du 20 au 22 août 1914, avec la perte de 40.000 soldats.

Rien n'indique qu'en Lorraine belge s'est déroulée une des pires batailles de la Grande Guerre. plus de 40 000 soldats français ont été fauchés par la mitraille allemande. Un épisode de ce qui fut "la bataille des Frontières". Le long de cette ligne, l'état-major français avait décidé de frapper le centre du dispositif allemand, a l'est de Sedan. Ce fut une boucherie. Dans les années 70, les anciens combattants témoignaient de leur désarroi d'avoir été cueillis a froid.

Nous partions pour faire 600 m à découvert avec des pantalons rouges, c'était inouï de nous lancer. L'officier nous a fait attaquer, le commandant n'en savait rien, on nous a sacrifiés.

Le sacrifice de ces hommes est gravé dans la pierre. Dans ce petit cimetière reposent 3 000 soldats. Cet historien a étudié Pourquoi, ce 22 août 1914, les fantassins français avancent-ils vers la forêt des Ardennes sans se douter de rien.

Le commandement français n'a pas donné aux troupes l'information que les Allemands étaient-là. Depuis 2 jours, des reconnaissances de cavalerie avaient trouvé 35 000 Allemands à 20 km de là. Cette information est restée calée à l'état-major.

Des milliers de soldats ont été tués, blessés, prisonniers en une seule journée sur cette seule commune. L'infanterie française tombe à découvert, sans combattre. Sur le difficile terrain des Ardennes, l'armée impériale prend toujours l'avantage. Sur l'ensemble du front, c'est la retraite française jusqu'à la Marne.

Le 22 août 14 est la journée la plus sanglante de l'histoire militaire française. Le 22 août 14, j'estime a 25 000 soldats français tués. Plus de 100 000 hommes hors de comba au total, Français et Allemands. Pour les Français, en une journée, ça représente les pertes de la guerre d'Algérie en 8 ans.

Episode aussi méconnu, les atrocités subies par la population des villages de la frontière. Maisons brûlées, otages fusillés, on se souvient encore de la sauvagerie des troupes allemandes.

Ce père s'était caché dans la rivière, avec sa petite fille de 2 ans dans les bras. Les Allemands l'ont tué et la petite fille s'est noyée.

Le 22 août 1914, il y a eu une centaine de personnes brûlés, 94 fusillés et deux femmes ont été brûlées vives dans leur maison. Sur l'ensemble du front, sur un rayon de 25 km, environ 500 civils ont été fusillés.

Les malheurs de la guerre ont été peints par un aquarelliste présent sur les lieux en août 1914. Il représente la retraite de l'armée française. Un million de soldats refluent vers le Sud pour s'arrêter à la Marne. Le général Joffre leur ordonne de tenir. La victoire de la Marne en septembre éclipsera les terribles pertes des semaines précédentes qui firent de 1914 l'année la plus meurtrière de toute la guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==