Habitation : construire sa maison en paille

a revoir

Présenté parMarie-Sophie Lacarrau

Diffusé le 18/08/2014Durée : 00h39

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Gros plan sur les constructions et rénovations d'habitats. Le gouvernement a pris des mesures pour dynamiser le secteur du bâtiment Nous nous intéressons à tous les matériaux dont on dispose aujourd'hui. La liste est longue et surprenante. On commence avec la paille.

La moisson se termine dans les Yvelines. A cause de la pluie, il a fallu parfois patienter. Comme pour le blé, l'orge ne peut se récolter que sec. La quantité semble correcte, difficile de dire pour la qualité. Cet agriculteur est confiant.

Parfois, on a de grosses surprises, on se dit que c'est fane. Cela a l'air correct. Cet orge est destiné à la brasserie pour la bière.

La moisson, c'est la récolte des grains mais aussi celles des tiges. La paille est destinée à plusieurs usages.

Soit l'élevage ou l'engrais pour enrichir le sol.

Cette année, la paille a une 3e utilité : construire la maison. 29 bottes, 11 tonnes de paille utilisées pour les murs qui supportent la charpente. Pour cet architecte, la paille est un matériau écologique.

On sent déjà la fraîcheur alors que le mur n'est pas fini. C'est une maison bien isolée, beaucoup plus qu'avec du polystyrène. Cela répond aux ambitions de confort d'aujourd'hui.

Un mélange de béton pour la dalle, de bois pour l'ossature, et de paille pour les murs.

C'est tellement dense qu'il n'y a pas d'oxygène qui passe. J'ai confiance en ce matériau, c'est solide. Les meules de paille dans les champs peuvent durer toute une année.

En France, 500 nouveaux bâtiments sont construits chaque année avec de la paille. Un matériau d'avenir renouvelable et plein d'avantages.

Le JT
Les autres sujets du JT