En voiture, en train ou en avion, des millions de Français sont attendus sur la route, le rail ou dans les aéroports ce week-end pour la première grande migration estivale. FTVi vous dit quand partir et comment s'organiser pour voyager tranquille.

• Si vous prenez la voiture

Bison Futé vous aura prévenus : les difficultés de circulation apparaîtront dans le sens des départs dès vendredi 6 juillet. Les principaux points noirs sont attendus en Île-de-France, où la journée est classée rouge. Il est donc particulièrement recommandé de quitter la capitale avant 16 heures ou après 20 heures.

Samedi, la journée sera rouge sur l'ensemble de l'Hexagone. Bison Futé prévoit un trafic "important sur la plupart des grands itinéraires en direction du Sud ou des régions côtières". Il est donc recommandé d'éviter de quitter l'Île-de-France entre 8 et 14 heures, d'éviter les grandes autoroutes au nord d'une ligne Poitiers-Lyon entre 9 et 15 heures, et au sud de la même ligne entre 11 et 17 heures.

> Toutes les infos trafic sur le site Point Route de France 2

• Si vous préférez le train

Sur les rails, plus de 2 000 TGV emmèneront entre vendredi et dimanche plus d'un million de voyageurs, et 220 000 autres se rendront sur leur lieu de vacances via 500 trains Intercités.

A Paris, c'est la gare de Lyon qui connaîtra la plus grande affluence avec 300 000 voyageurs attendus. Afin de les orienter dans les gares, plus de 1 000 "volontaires de l'information" vêtus de gilets rouges seront mobilisés. La SNCF rappelle évidemment aux voyageurs d'arriver au moins un quart d'heure avant l'heure de départ.

> Toutes les infos trafic sur le site Infolignes de la SNCF

• Si vous êtes plutôt avion

Près de 860 000 passagers sont attendus dans les aéroports parisiens (ADP) de Roissy et Orly entre vendredi et dimanche, et plus de 17 millions entre le 1er juillet et le 31 août. Pour distraire les voyageurs, ADP organise les "Olympiades de l'aéroport", des initiations gratuites à certaines disciplines olympiques comme l'escrime, le judo, le trampoline, le saut en hauteur, le football et même l'aviron. Vingt espaces d'initiation sont prévus à Charles de Gaulle et Orly. 

Cet été encore, un accès aux contrôles de sûreté spécialement dédié aux familles a été prévu par les aéroports parisiens, qui accueillent près de 60 000 enfants de moins de 3 ans et 400 000 enfants âgés de 4 à 10 ans. ADP recommande aux voyageurs d'arriver très tôt avant leur départ.

> Toutes les infos trafic sur le site d'Aéroports de Paris