Comme beaucoup de grandes villes, Marseille connaît une pénurie de places en crèche. Deux femmes avaient trouvé la solution. Une ancienne infirmière de 59 ans et son employée gardaient 26 enfants dans un petit appartement de 25 m² du centre-ville. Elles ont été placées en garde à vue jeudi 28 juin, avant d'être relâchées dans l'attente des résultats de l'enquête. La crèche clandestine, qui ne respectait pas les règles d'hygiène et de sécurité, a été immédiatement fermée.

Après avoir été prévenus sur dénonciation anonyme, les policiers de la brigade du travail dissimulé de la Sûreté départementale sont intervenus en collaboration avec la Protection maternelle et infantile (PMI) du secteur. Dans l'appartement, les deux femmes avaient installé huit lits et sept transats.

Les parents doivent notamment être entendus au cours de l'enquête. Un rapport du médecin de la PMI est aussi attendu, mais aucun cas de maltraitance n'est évoqué à ce stade.

Une crèche clandestine fermée à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 29 juin 2012.
Une crèche clandestine fermée à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 29 juin 2012. (FTVI / FRANCE 2)