Jacques Demanse, maire communiste de Sauveterre (Gard), ne supporte plus que ses concitoyens vivent sans électricité simplement parce qu'ils n’ont plus les moyens d’honorer les factures énergétiques. Il a tapé du poing sur la table du conseil municipal en décidant de prendre, en février 2013, un arrêté anti-coupure d'électricité dans sa commune. Cinq familles se trouvent dans une grande précarité. "Cette trêve permet à l'être humain au moins de vivre dignement, même si ça ne résout pas les problèmes", a déclaré le premier édile devant la caméra de France 2. EDF avait réduit en novembre 2012 et sans préavis la puissance énergétique d'un couple en difficulté, le mari étant au chômage.

Jacques Demanse demande une loi et le soutien du président de la République, car il avait tenté en 2003 de faire passer le même arrêté municipal, mais sa décision avait été cassée par la justice.

Capture d'écran - La commune de Sauveterre (Gard) le 7 mars 2013, où le maire a décidé de prendre, en février, un arrêté anti-coupure d'électricité.
Capture d'écran - La commune de Sauveterre (Gard) le 7 mars 2013, où le maire a décidé de prendre, en février, un arrêté anti-coupure d'électricité. (FRANCETV INFO / FRANCE 2)