Pas moins de 17% des Français expriment un sentiment d'"insécurité", selon une enquête annuelle dite de "victimation", publiée jeudi 19 décembre. Réalisée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et l'Insee, cette étude révèle un chiffre en hausse, qui serait lié à l'explosion des cambriolages, souvent le fait de gangs organisés mais discrets.

En 2013, selon l'enquête, plus de 17% des personnes interrogées déclarent donc avoir ressenti "à domicile" ou "dans leur quartier" un sentiment d'insécurité contre 16,3% en 2012 et 13,3% en 2008. Selon l'ONDRP, cette hausse est à mettre en relation "avec l'augmentation" du nombre de Français déclarant avoir été victimes de vols ou de tentatives de vols ou "en avoir entendu parler dans leur environnement".

Augmentation des cambriolages

Environ 4,2 millions de vols et tentatives ont eu lieu en France en 2012, soit deux à trois fois plus que les chiffres officiels, révèle cette enquête qui se base sur des entretiens. Les cambriolages sont en forte augmentation ces derniers mois, selon les statistiques officielles (+8 à 10% selon le dernier bilan mensuel). 

La proportion de personnes citant la délinquance "parmi les trois problèmes les plus préoccupants dans la société française" est aussi à son "niveau le plus élevé depuis 2007" (53%), fait enfin valoir cette enquête.

Environ 4,2 millions de vols et tentatives ont eu lieu en France en 2012, selon une enquête de l'ONDPR publiée le 19 décembre 2013.
Environ 4,2 millions de vols et tentatives ont eu lieu en France en 2012, selon une enquête de l'ONDPR publiée le 19 décembre 2013. (PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP / AFP)