Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Racisme en politique : la colère de Christiane Taubira dans "Complément d'enquête"

Etre noir en politique, c'est sans doute elle qui sait le mieux ce que ça veut dire. Même quand on est habituée à encaisser les coups, le racisme blesse. "Complément d'enquête" a voulu revenir à froid, quatre ans plus tard, sur le déferlement de haine qu'a subi Christiane Taubira lors du vote du mariage pour tous. Extrait.

Voir la vidéo
COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce que veut dire être noir en politique, c'est peut-être elle qui le sait le mieux. "Complément d'enquête" a rencontré l'emblématique ministre de la Justice du quinquennat Hollande. Avec la loi autorisant le mariage pour tous, Christiane Taubira a essuyé un déferlement de haine raciste.

Les hommes politiques y vont de leurs petites phrases assassines (le "Vous êtes indigne des fonctions que vous exercez" lancé par Christian Jacob, député UMP, en plein Hémicycle). Dans les manifestations des "anti", on entend scander "Y'a bon Banania, y'a pas bon Taubira" ou "La guenon, mange ta banane". En novembre 2013, le journal Minute (condamné depuis) titre "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane". Quatre ans plus tard, Julien Daguerre a voulu revenir à froid sur un autre épisode choquant. Extrait.

Le journaliste a demandé à l'ancienne ministre de revoir une vidéo qui a fait scandale. Une candidate du Front national aux élections municipales y assume un photomontage comparant Christiane Taubira à un singe, en ces termes : "C'est une sauvage [...] Franchement, moi je préfère la voir dans un arbre après les branches que comme ça au gouvernement." Des injures racistes elles aussi condamnées par la justice.

"Vous vous rendez compte de ce que c'est ?"

Mais ce qui indigne l'ancienne ministre, ce n'est pas seulement "cette cochonnerie". Après avoir subi une telle violence, ce serait à elle de "venir faire de grands développements philosophiques" ? "Enfin, où sommes-nous ? questionne Christiane Taubira, dégoûtée. "Elle attaque juste une personne, là ? Elle attaque un pays, des valeurs, une histoire ! Et vous m'interrogez, moi ?"

Le journaliste tente de se justifier : il voudrait avoir son sentiment sur l'attitude de la classe politique française. Christiane Taubira donne libre cours à sa colère, avant de mettre fin à l'interview, ulcérée : "Mais ce n'est pas un sujet, pour moi ! Vous vous posez la question de la violence que ça représente, pour des gamines de 3 ans, de 5 ans, de 13 ans, de 20 ans ? [...] Et vous voulez que moi, je vienne faire quoi ? des mondanités ? des discussions philosophiques ? politiques ? Vous vous rendez compte de ce que c'est ?"

Extrait de "Noirs de France : l'impossible élection", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 5 octobre 2017.

La colère de Christiane Taubira dans \"Complément d\'enquête\"
La colère de Christiane Taubira dans "Complément d'enquête" (FRANCE 2 / FRANCEINFO)