Ils sont plus de 3 000 à défiler en silence, mardi 19 mars, dans les rues d'Albertville (Savoie) en hommage au bijoutier mortellement blessé par balles lors d'un braquage la semaine dernière. Les manifestants ont arpenté les rues, dont les commerces étaient fermés, avant de se recueillir devant le volet métallique baissé de la bijouterie Collier, devant laquelle de nombreuses gerbes de fleurs avaient été déposées.

Le cortège, mené par l'épouse et les enfants du bijoutier, a ensuite observé une minute de silence devant la mairie. "Ce sont des faits qui ne doivent plus se reproduire", a déclaré Philippe Masure, maire socialiste d'Albertville. Le président du conseil général et ancien ministre UMP Hervé Gaymard participait également à cette marche blanche.

Philippe Collier, 54 ans, a succombé à ses blessures par balles, vendredi dernier, après le braquage de sa bijouterie par trois hommes armés et cagoulés, assistés d'un chauffeur, qui ont pris la fuite.

A Albertville (Savoie), le 19 mars 2013, devant la bijouterie où a eu lieu le hold-up mortel.
A Albertville (Savoie), le 19 mars 2013, devant la bijouterie où a eu lieu le hold-up mortel. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)