Des arbres déracinés jonchent le sol. Des tentes, des caravanes et des voitures sont pulvérisées, écrasées par des troncs et des branches tombés à terre. Un spectacle de désolation dans plusieurs campings de Gironde, samedi 27 juillet, au lendemain des orages.

La nuit précédente, de violents orages se sont abattus sur le département. Des pluies diluviennes, mêlées de grêle et accompagnées de fortes rafales de vents. Certains campings du bassin d'Arcachon ont dû être évacués, en pleine nuit. Leurs occupants ont parfois été hébergés dans des gymnases.

Une "grosse panique", raconte une campeuse, partie juste à temps de son camping. "On criait, on pleurait", décrit-elle. "C'est le chaos", déplore un touriste étranger qui a fini la nuit dans sa voiture. "Je suis venu passer de bonne vacances, me baigner, profiter du beau temps. Mais je vais partir", confie-t-il. Sa tente est inutilisable. Un bien mauvais souvenir de vacances.

Des troncs d'arbres et des branches sont tombés sur des tentes et des caravanes, pendant une nuit d'orages, le 27 juillet 2013, dans un camping de Gironde.
Des troncs d'arbres et des branches sont tombés sur des tentes et des caravanes, pendant une nuit d'orages, le 27 juillet 2013, dans un camping de Gironde. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)