VIDEO. Nadine Morano, de la "casquette à l'envers" au "couscous"

L'ancienne ministre défraie la chronique après le canular de Gérald Dahan et ses appels du pied au FN dans l'entre-deux tours des législatives. Mais elle n'en est pas à son coup d'essai. Retour en vidéo.

Voir la vidéo
Louis San
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nadine Morano se défend d'être raciste. Elle est la cible de vives critiques ces dernières semaines. En cause, ses appels du pied au Front national dans l'entre-deux tours des législatives, le canular de Gérald Dahan ou encore ses propos sur sa meilleure amie tchadienne "donc plus noire qu'une Arabe". L'ex-députée de Meurthe-et-Moselle a, une fois de plus, attiré l'attention mercredi 27 juin sur Europe 1 avec des propos sur "le couscous et les bricks à l'œuf", qu'elle dit "adorer".

Mais l'ancienne ministre chargée de l'Apprentissage n'en est pas à son coup d'essai. En 2009, lors d'un débat sur l'identité nationale, elle a affirmé qu'elle attendait d'"un jeune musulman" qu'il "ne parle pas verlan, qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers".

Nadine Morano à l'Elysée, à Paris, le 9 mai 2012.
Nadine Morano à l'Elysée, à Paris, le 9 mai 2012. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)