Marine Le Pen, la présidente du FN, invitée d'Europe 1 vendredi 22 juin, affirme que la guerre de succession qui secoue actuellement l'UMP entraînera l'implosion du parti, à cause d'"une stratégie qui agrandit la fracture entre son électorat et ses dirigeants".

"J'avais prévu que cette implosion allait arriver", affirme-t-elle. Son raisonnement est fondé sur l'attitude des candidats à la présidence de l'UMP, qui se résume par "qui va être le plus à gauche ?" selon l'ex-candidate du Front national à la présidentielle.

Marine Le Pen, la présidente du FN, le 19 juin 2012, à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Marine Le Pen, la présidente du FN, le 19 juin 2012, à Nanterre (Hauts-de-Seine). (BERTRAND GUAY / AFP)