VIDEO. Marine Le Pen : la droitisation de la campagne est "une avancée"

Pour la présidente du FN, le conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, "a contribué à décomplexer une grande partie de l'électorat UMP qui en réalité pense la même chose que nous, mais n'osait pas encore le dire".

Voir la vidéo
Francetv info
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La présidente du FN voit dans la droitisation de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy "une avancée""incontestable". Pour Marine Le Pen, son instigateur, Patrick Buisson, "a contribué à décomplexer une grande partie de l'électorat UMP qui en réalité pense la même chose que nous, mais n'osait pas encore le dire".

Sur RTL, vendredi 29 juin, Marine Le Pen a admis que cette campagne droitière avait servi son camp. "Oui enfin ce n'est pas un petit coup de main, il a défendu ses idées", a-t-elle précisé.

Marine Le Pen en a profité pour répondre aux critiques de Nathalie Kosciusko-Morizet. Celle-ci a accusé le conseiller de Nicolas Sarkozy d'avoir voulu "faire gagner Charles Maurras", une figure de l'extrême droite, plutôt que l'ancien président. La candidate du FN à la présidentielle rétorque : "Se battre pour ses idées c'est plutôt noble, c'est mieux que de se battre pour une place comme l'a fait Mme Kosciusko-Morizet."

La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 17 juin 2012, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 17 juin 2012, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). (DENIS CHARLET / AFP)