POLITIQUE - Invitée lundi 17 septembre sur RTL, Marine Le Pen a réagi à la manifestation islamiste organisée samedi 15 septembre à Paris. Selon la présidente du FN, "demain, ce ne sont pas 250 personnes qui manifesteront mais 100 000." La leader frontiste a pointé du doigt le rôle du Qatar, qui d'après elle "soutient les mouvements islamistes et les arme".

Enfin, revenant sur les interpellations qui ont suivi la manifestation islamiste à Paris, Marine Le Pen a rétorqué que "notre système de renseignement est extrêmement faible car nous devrions connaître chacune de ces personnes avant même qu'elles aient mis les pieds sur les grandes avenues de notre capitale".

Marine Le Pen, présidente du Front national, le 14 septembre 2012 à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Marine Le Pen, présidente du Front national, le 14 septembre 2012 à Nanterre (Hauts-de-Seine). (JACQUES DEMARTHON / AFP)