Didier Van Cauwelaert était samedi 22 juin l'invité "fil rouge" du Soir 3 présenté par Francis Letellier. En toile de fond de son dernier roman, "La femme de nos vies" paru chez Albin Michel,  la Seconde Guerre mondiale. Interrogé sur le fait qu'il y ait aujourd'hui urgence à revenir sur cette époque, le romancier a tenu à souligner que cette période, marquée par des horreurs, avait produit des destins extraordinaires. 

"Ce qui est important pour moi, c'est de montrer que la pire horreur de notre mémoire collective - ce nazisme, cette extermination - a donné chez certains survivants des choses extraordinaires. Le personnage central du roman (...) va vouloir sauver la petite-fille de (...) cette directrice d'école de surdoués  à qui il doit tout", explique Didier Van Cauwelaert . Une petite fille "qui, elle,  (...) est en train de mourir moralement de se croire l'enfant d'une criminelle de guerre". 

Didier Van Cauvelaert sur le plateau du Soir 3 le samedi 22 juin 2013
Didier Van Cauvelaert sur le plateau du Soir 3 le samedi 22 juin 2013