La communauté turque de Saint-Rambert-d'Albon (Drôme) a organisé une "marche blanche", mercredi 1er mai, pour demander le maintien des recherches après la disparition, la veille, de l'un de leurs enfants dans une rivière en crue.

Yasin, un garçon d'une dizaine d'années qui jouait au football avec des amis à proximité de la rivière Les Claires, est tombé à l'eau en voulant récupérer son ballon. Il a été immédiatement emporté par le courant. Dans le quartier social du Val d'or, où s'est passé l'accident, l'ambiance était tendue. Un hélicoptère a survolé la zone et les recherches s'intensifient, avec l'utilisation de bateaux et de plongeurs. Le maire a estimé que la rivière pouvait être très dangereuse en période de crue, et a rappelé que deux accidents similaires, au cours des 15 dernières années, avaient déjà provoqué la noyade d'un adulte et d'un jeune enfant à Saint-Rambert.

Des femmes se tiennent sur un pont au-dessus de la rivière Les Claires, le 1er mai 2013 à Saint-Rambert d'Albon (Drôme), à l'endroit où a été emporté la veille un enfant d'une dizaine d'années.
Des femmes se tiennent sur un pont au-dessus de la rivière Les Claires, le 1er mai 2013 à Saint-Rambert d'Albon (Drôme), à l'endroit où a été emporté la veille un enfant d'une dizaine d'années. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)