VIDEO. Autiste et fière de l’être

Célia Grandcolas est atteinte d’une forme particulière d’autisme, le syndrome d’Asperger. Elle a eu beaucoup de difficultés dans sa vie sociale, jusqu’à apprendre à en parler aux autres.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Le syndrome d’Asperger est une forme particulière d’autisme dont souffre Célia Grandcolas. Cette jeune fille a rencontré beaucoup de difficultés relationnelles à cause de sa maladie, jusqu’à ce qu’elle apprenne à en parler aux autres, et surtout à ses camarades de classe : "J’ai dit 'bonjour j’ai une particularité, je suis autiste Asperger, j’ai besoin d’être placée au premier rang, j’ai une hypersensibilité sensorielle, donc si vous me voyez me boucher les oreilles ou si je ne vous fais pas la bise, c’est pour ça' ", explique-t-elle au micro de France 3.

"Quand il y a plus de deux personnes, je suis mal à l’aise"

Célia n’a aucun problème à suivre les cours. Sa difficulté, c’est qu’elle ne sait pas se comporter en société. Pour elle, parler avec les autres est un véritable supplice : "Quand il y a plus de deux personnes avec moi et que ce n’est pas encadré comme à l’école, je suis très mal à l’aise, je ne sais pas du tout comment me comporter."
 
Cette sensibilité, Célia en a souffert toute scolarité, jusqu’à ce qu’elle soit diagnostiquée comme souffrant du syndrome d'Asperger, l’an dernier, à 19 ans. Pour Célia, c'est une reconnaissance sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant autiste travaille avec une éducatrice, le 24 avril 2008 à Paris à l'institut médico-éducatif "Les petites victoires".
Un enfant autiste travaille avec une éducatrice, le 24 avril 2008 à Paris à l'institut médico-éducatif "Les petites victoires". (FRANCK FIFE / AFP)