Les candidats à la présidentielle se sont immédiatement emparés du drame. Un policier de la BAC de Chambéry a été tué en intervention dans la nuit de mardi à mercredi, renversé délibérément par des cambrioleurs en fuite. Nicolas Sarkozy a dénoncé un "assassinat" tandis que François Hollande a réclamé l'interpellation des "auteurs de ce crime odieux".

Agé de 32 ans et père d'une fillette de six ans, le brigadier-chef Cédric Pappatico, dont la veuve est enceinte, a été percuté par un 4x4 Porsche Cayenne, dont les occupants ont pris la fuite, abandonnant une partie de leur butin.

Un officier de police assiste au remorquage du véhicule calciné, le 11 avril 2012 à Décines-Charpieu (Rhône) dans l'impasse où a été retrouvé le véhicule calciné de malfaiteurs ayant renversé mortellement un officier de la BAC de 32 ans en prenant la fuite à la suite d'un braquage dans la banlieue de Chambéry.
Un officier de police assiste au remorquage du véhicule calciné, le 11 avril 2012 à Décines-Charpieu (Rhône) dans l'impasse où a été retrouvé le véhicule calciné de malfaiteurs ayant renversé mortellement un officier de la BAC de 32 ans en prenant la fuite à la suite d'un braquage dans la banlieue de Chambéry. (JEFF PACHOUD / AFP)