La Tour Eiffel, le 13 mai 2011.
La Tour Eiffel, le 13 mai 2011. (YANN FOREIX / MAXPPP)

C'est un accident rare. Dans la nuit de dimanche 24 juin à lundi, un homme s'est tué en tombant de la Tour Eiffel.

Vers 22h40, un homme est repéré sur la tour, selon leparisien.fr. Il porte un sac à dos et escalade l'édifice. Il se trouve déjà entre le deuxième et troisième étage.

L'ascensionniste menaçait de se suicider

Un dispositif est mis en place autour du monument. Les pompiers du GREP (groupement de recherche et d'exploration profonde) tentent d'intervenir pour l'empêcher de poursuivre son ascension. Les touristes sont évacués du bâtiment, qui compte notamment en son sein un restaurant réputé. Selon Le Parisien, lorsque les pompiers s'approchent de lui, le grimpeur qui s'exprime en anglais menace "de se suicider".

Finalement le grimpeur se précicipite dans le vide, selon un porte-parole de la préfecture de police. "Il est décédé", a-t-il précisé, sans pouvoir confirmer s'il s'agissait d'un suicide ou d'un accident : "L'enquête est en cours".