Le gouvernement a remplacé, mercredi 30 mai en Conseil des ministres, trois des principaux responsables de la police considérés comme des proches de l'ex-président Nicolas Sarkozy, Frédéric Péchenard, Michel Gaudin et Bernard Squarcini, a annoncé sa porte-parole. L'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et Claude Goasguen, député UMP de Paris, critiquent cette décision.

"Juridiquement", Claude Guéant ne trouve rien à redire mais il "n'accepte pas (...) le commentaire qui accompagne ces nominations et qui consiste à dire qu'il faut que soient nommés des fonctionnaires loyaux et compétents".

Claude Guéant en campagne pour les législatives, le 27 mai 2012 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Claude Guéant en campagne pour les législatives, le 27 mai 2012 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (THOMAS SAMSON / AFP)