Témoignage : Nathalie Guibert a passé 45 jours dans un sous-marin nucléaire

Le journaliste du Monde Nathalie Guibert a passé 45 jours dans un sous-marin nucléaire. Elle raconte sur le plateau de France 2 cette expérience relatée aussi dans un livre au titre explicite : "Je n’étais pas la bienvenue".

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La journaliste du Monde Nathalie Guibert a été applaudie au moment de monter à bord du sous-marin nucléaire dans lequel elle est restée 45 jours. Mais cette situation ne correspond pas au titre du livre né de cette expérience : "Je n'étais pas la bienvenue". "C'était un grand paradoxe, effectivement, parce que j'ai attendu assez longtemps pour obtenir l'autorisation de rentrer dans cette aventure" explique-t-elle. D'après ses dires, "l'équipage a été prévenu presque au dernier moment."

Les règles d'un huis clos

"La difficulté c'est de s'intégrer dans la petite famille, dans l'équipage. De ne pas avoir l'air de quelqu'un qui gêne. On est tout le temps, au début, mal à l'aise. On ne sait pas où se placer", témoigne Nathalie Guibert. Elle confesse aussi : "Je n'ai pas forcément eu envie de sortir, mais il y a des moments où j'ai eu envie de crier un bon coup ou d'exploser de rire. C'est-à-dire d'exprimer des choses plus fortement parce qu'en réalité tout se lisse à bord. Il ne faut pas qu'il y ait d'éclats de voix, il faut que les émotions soient vraiment maîtrisées."

Le JT
Les autres sujets du JT