Téléphonie mobile : le réseau passera bientôt partout

C'est l'engagement pris par le gouvernement d'ici juillet 2017. 80 millions d'euros devraient être investis. Actuellement 268 villages ou hameaux sont privés de réseau.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Dans le petit village de Fontaine-Bonnelau (Oise), il y a bien du wifi mais pas de réseau mobile. Pour les habitants, il est difficile de se contenter du téléphone fixe. "Une ligne pour huit c'est un peu embêtant", avoue Didier Cornet, agriculteur et maire de la commune. Lui et sa famille n'ont pourtant pas le choix. "Si jamais je vais courir avec des amis, en cas de souci, je ne peux pas joindre personne", explique sa fille.
Sans réseau, des habitants ont choisi de déménager et une classe sera fermée à la rentrée. Les professionnels aussi sont impactés.

Dans l'attente d'une subvention

Depuis l'été dernier, la loi Macron oblige les opérateurs à couvrir les zones blanches d'ici fin 2016. Aujourd'hui, Free mobile s'est positionné pour payer le relais, mais rien n'est encore réglé pour la question des coûts. Un premier projet d'antenne a déjà été abandonné. À cause de la géographie des lieux, le raccordement du pylône était trop coûteux. Cette fois, les mairies attendent une subvention de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire, la SNCF compte lancer un appel d'offres pour mettre en place la 3G, la 4G et le wifi dans les trains.
Selon la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire, la SNCF compte lancer un appel d'offres pour mettre en place la 3G, la 4G et le wifi dans les trains. (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)