Le sinistre a touché un immeuble de sept étages, dans le 20e arrondissement de la capitale. 
Le sinistre a touché un immeuble de sept étages, dans le 20e arrondissement de la capitale.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Dix-sept personnes ont été blessées, dont cinq très grièvement, dans un incendie peut-être criminel survenu, dimanche 27 mai à Paris, dans un immeuble populaire du quartier de Belleville. "Aucune personne n'est décédée. Cinq sont des blessés en urgence absolue et ont été transportés à l'hôpital et douze autres sont en urgence relative", a déclaré à la presse le général-adjoint Christian Beau, de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), à la suite d'un feu dans un immeuble de sept étages situé cour Lesage, reliant les rues Lesage et de Belleville (20e arrondissement). Parmi les cinq blessés les plus graves se trouve une femme qui s'est défenestrée du premier étage, a-t-on précisé.

( France 2 - Fleur-Anne Ruchmann et Anne-Charlotte Hinet)

L'incendie s'est déclaré peu avant 14 heures dans une cave de 4 m2 de l'immeuble, avant de se "propager très vite" dans la cage d'escalier, en bois, jusqu'au dernier étage, selon les pompiers. Le feu a été éteint vers 16 heures, a précisé le général Beau, pour qui l'origine du sinistre restait "indéterminée".

La piste criminelle envisagée

Mais selon le Figaro, la piste criminelle est envisagée. Des "jeunes" au comportement suspect auraient été vus en train de sortir du sous-sol de l'immeuble, où l'incendie s'est déclenché. Les témoins qui les ont aperçus ont pu en faire la description aux policiers. La deuxième division de police judiciaire de la préfecture de police de Paris travaille sur l'enquête.

Mais une source policière a déclaré à l'AFP que "la brigade criminelle (de la police judiciaire de Paris) a été saisie", ce qui signifie que les enquêteurs disposent probablement d'indices les mettant sur la piste d'un sinistre d'origine criminelle.

Une femme défenestrée 

Un gardien d'immeuble des alentours, Jean Junior Désir, a pour sa part raconté à des journalistes avoir "vu de la fumée sortir du rez-de-chaussée et du premier étage. Les gens étaient paniqués. On était une dizaine de personnes dehors. On a apporté une échelle et un drap et on fait sortir une personne par la fenêtre du premier étage, mais une autre n'a pas voulu attendre et a sauté", a-t-il expliqué. Un voisin du bâtiment d'en face a "entendu des cris (...) vu des gens qui criaient au secours par la fenêtre". "Un vieux voulait sauter du 3e ou 4e, des jeunes l'en ont empêché et ont aidé une autre personne à descendre en la tenant par les mains et par les pieds."

130 et 150 personnes à reloger

Du côté des sinistrés, "il y a entre 130 et 150 personnes à reloger. L'ensemble des familles seront relogées d'ici à (dimanche) soir, le plus près possible de leurs logements", a assuré Cécile Duflot, relevant que "le problème de cet immeuble est le problème de beaucoup d'immeubles parisiens : beaucoup de logements et une seule cage d'escalier".