Santé : un coeur sain grâce à ses repas

Chaque année en France 110 000 personnes sont victimes d'un infarctus. Le régime alimentaire joue un rôle déterminant dans cette pathologie.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Vincent Barré avait a priori une bonne santé, pas de problème de poids, non-fumeur. Pourtant cet ingénieur-informaticien de 43 ans a été victime d'un infarctus il y a un mois. Le problème, un excès de cholestérol lié à son alimentation de chocolat et de fromage. Pour éviter toute récidive, il doit changer son alimentation. Accompagné d'une dizaine de personnes, Vincent Barré suit un atelier pour adapter ses courses à sa pathologie. 

Recettes allégées

Revoir son régime alimentaire après un infarctus commence par l'analyse des étiquettes. "Entre le sans sel, le sans sucre, pas de matières grasses, cela va être très difficile pour nous de changer notre alimentation, mais il faut le faire", note une participante. Pour eux, c'est une question de survie. Mais il ne suffit pas de choisir les bons produits, il faut aussi savoir les cuisiner. Un cours de cuisine va leur apprendre à élaborer des recettes allégées, mais qui ne seront pas fades. Par exemple en remplaçant le beurre et la crème par du lait et de la maïzena.

Le JT
Les autres sujets du JT