Santé : les déserteurs de la Sécurité sociale

Qui sont ces Français qui ont rejoint une assurance privée européenne ? Et que risquent-ils ? L'enquête de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Cette médecin libérale est en guerre contre la Sécurité sociale. Il y a trois ans, elle décide d'arrêter de payer toutes ses cotisations. Pour elle, ses charges sont devenues trop importantes. Au lieu de payer ses 55 000 euros par an, elle souscrit à une assurance santé au Royaume-Uni, qui ne lui coûte que 4 800 euros chaque année.

Placer son argent plutôt que cotiser

Comme cette médecin, ils sont 1 200 en 2015 à avoir déposé un dossier pour quitter la Sécurité sociale. 479 personnes sont en procès avec l'organisme. Ces "libérés" comme ils s'appellent, se sont donnés rendez-vous dans une brasserie avec leur association. Indépendants, professions libérales : il y a une quarantaine de personnes réunies pour un café débat. Selon Claude Reichman, le président du Mouvement des libérés, il vaut mieux placer son argent, que de cotiser chaque mois. La Sécurité sociale a un système pourtant solidaire : en cas de grave maladie, vous êtes pris à 100%. Et attention : quitter la Sécu est illégal.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)