Santé : l'hypnose pour remplacer les anesthésiants

En France, l'hypnose est de plus en plus utilisée en milieu hospitalier, notamment pour diminuer le recours à l'anesthésie.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

À Échiré, dans les Deux-Sèvres, un dentiste utilise l'hypnose depuis 30 ans. Claude Parodi pratique l'hypnose pour soigner ses patients. Pour Ghislaine c'est un grand soulagement. Les produits anesthésiques sont interdits à cette femme qui souffre de graves réactions allergiques pouvant entraîner la mort. L'hypnose médicale est une alternative pour endormir sa douleur.

Dissociée de l'instant

Durant toute la séance, le dentiste va lui parler doucement, lui suggérer un voyage dans l'ailleurs pour qu'elle soit dissociée de l'instant. Ghislaine sera dans un demi-sommeil, on parlera d'hypnose profonde. Ghislaine avouera n'avoir rien senti. "De temps en temps il y avait un petit moment d'inconfort, à ce moment-là je lui demandais de repartir et elle repartait tranquillement", explique Claude Parodi. L'hypnose est une pratique encore confidentielle qui tend à se développer dans tous les secteurs médicaux. 350 professionnels de la santé se sont formés en 2015 en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme accouche sous hypnose à l'hôpital Jeanne de Flandre, de Lille (Nord).
Une femme accouche sous hypnose à l'hôpital Jeanne de Flandre, de Lille (Nord). (FTVI / FRANCE 3)