Fournitures scolaires : la nouvelle jeunesse des marques

Les marques de fournitures scolaires des années 80 connaissent aujourd’hui un retour en grâce auprès des enfants.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour Noémie, c’est la rentrée au CP. Et pour son premier cartable, la petite fille et ses parents en ont choisi un de la marque Tann’s. Petite, la maman de Noémie avait déjà un cartable de cette marque. "Je l’ai toujours, dans le grenier", confie-t-elle, nostalgique. Un sac bicolore, à bretelles, pour concurrencer les sacs entièrement en cuir, à l’époque, c’était novateur. Et c’était une idée de Le Tanneur, une entreprise de l’Ain. Mais dans les années 90, les cartables Tann’s sont détrônés par les sacs à l’effigie des héros de dessins animés. L’entreprise est rachetée en 2014, avec un credo : moderne, mais reconnaissable.

200 000 sacs Tann’s vendus en 2016

Les sacs sont désormais conçus en France, mais fabriqués en Chine. Et c’est une madeleine de Proust qui a un prix, entre 50 et 70 euros en boutique. 200 000 exemplaires en ont été vendus l’année dernière. Ce cartable n’est pas le seul à revenir à la mode, les bottes Aigle ou encore les chaussures Kickers sont également de retour, tout comme la colle Cléopâtre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rayon de fournitures scolaires dans un supermarché de Douai (Nord).
Un rayon de fournitures scolaires dans un supermarché de Douai (Nord). (JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP)