Emplois aidés : une rentrée perturbée

La rentrée a été perturbée dans certaines communes par la question des emplois aidés. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La rentrée s'est effectuée sous tension à Domessargues, dans le Gard. Dans cette école, les parents sont inquiets : sans emplois aidés, il n'y a plus de transport scolaire, plus de garderie, et plus de cantine pour leurs enfants. Ici, aucune des cinq personnes employées en contrats aidés n'a été renouvelée. Elles l'ont appris il y a quelques jours. 

Solution radicale

Pour le maire, il a été impossible de trouver à temps les 100 000 euros nécessaires pour conserver ces cinq emplois. Si rien n’est fait, certains parents envisagent une solution radicale : "La solution que beaucoup de parents vont sûrement trouver c'est de prendre les enfants et de les mettre dans le privé à Nîmes. Nous sommes beaucoup à travailler sur Nîmes, et on va les prendre et d'ici dix ans, ces écoles vont fermer", assure cette dame. Dès ce soir, une nouvelle réunion est prévue avec le préfet du Gard pour essayer de débloquer la situation au plus vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement a décidé de réduire drastiquement l\'enveloppe budgétaire consacrée aux emplois aidés.
Le gouvernement a décidé de réduire drastiquement l'enveloppe budgétaire consacrée aux emplois aidés. (LOIC VENANCE / AFP)