Qu'est-ce que la "quenelle", le geste controversé lancé par Dieudonné ?

Il consiste à tendre un bras vers le bas et à poser la paume de son autre main sur l'épaule. Décryptage.

Capture d\'écran du \"Petit Journal\", sur Canal+, dans lequel un spectateur fait une \"quenelle\" (à droite, dans le public).
Capture d'écran du "Petit Journal", sur Canal+, dans lequel un spectateur fait une "quenelle" (à droite, dans le public). (CANAL+)
avatar
Simon GourmelletFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le "quenéllisé" finalement "quenelliste". Mardi 12 novembre, Yann Barthès avait été obligé de consacrer une partie de son "Petit Journal", sur Canal+, à expliquer le geste, répété 16 fois, d'un membre de son public. La veille, un homme placé juste derrière lui avait à plusieurs reprises exécuté une "quenelle"en tendant son bras vers le bas et en posant la paume de son autre main sur l'épaule. Une "intrusion visuelle nauséabonde", selon le présentateur.

Mais mercredi 21 novembre, rebondissement. Une photo, datant de juillet 2012 et montrant Yann Barthès en train d'exécuter ce geste circule sur internet, obligeant l'intéressé à réagir sur Twitter.

Un malentendu qui illustre bien l'ambiguité de la "quenelle". Pour certains, il s'agit d'une nouvelle version du bras d'honneur, pour d'autres d'un geste de ralliement contre le système, ou encore une référence au salut nazi. Décryptage.

D'ou vient ce geste ? 

La paternité en revient à l'humoriste Dieudonné, au début des années 2000. Imaginé comme une variante du bras d'honneur, il est un "symbole d'insoumission au système", selon son auteur. Comprenez les médias, les autorités et autres personnes qui lui ont mis des bâtons dans les roues après ses différents dérapages antisémites.

Qui pratique la "quenelle" ? 

Dieudonné évidemment, ainsi que ses supporters. Mais la reprise est désormais plus large. "Se faire photographier dans des lieux insolites ou auprès de personnalités en faisant des quenelles est devenu un sport pour certains", analyse Direct Matinqui prend pour exemple une photographie de Manuel Valls entouré de jeunes prise en septembre. L'engouement touche même des personnalités célèbres comme Teddy Riner et Tony Parker.

Sur sa page Facebook, l'humoriste félicite régulièrement ses fans pour leurs exploits. Il a même organisé la remise du trophée de la "quenelle d'or" récompensant la meilleure réalisation.

A-t-elle une dimension politique ?

Clairement oui, certains y voyant une référence au salut hitlérien. La "quenelle" devient véritablement un geste politique en 2009 quand l'humoriste l'utilise sur ses affiches durant la campagne du Parti antisioniste. Parti dont il fut l'éphémère tête de liste en Ile-de-France aux européennes de 2009, rappelle Slate. On peut le voir aux côtés d'Alain Soral, un essayiste proche de l'extrême droite. Ce dernier a poussé plus loin la provocation, en juillet dernier, en exécutant le geste au mémorial de la Shoah à Berlin. Dans une interview à LibérationDieudonné se réjouissait également à "l'idée de glisser [sa] petite quenelle dans le fond du fion du sionisme"

Le geste a également été repris par les ténors du Front national. Sur une photographie, repérée par le site Agoravox.fr sur la page Facebook intitulée "Révolution de la quenelle", on pouvait voir, tout sourire, Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch exécuter le geste. Le document avait rapidement été supprimé, rappelle Sud-Ouest.