PACA : la chasse aux économies de Christian Estrosi

Le nouveau président du Conseil régional a décidé de réaliser des coupes franches dans le train de vie des élus et des fonctionnaires. Le reportage de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Elu en décembre président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi (Les Républicains) imprime déjà sa marque. Il veut réaliser des économies et est prêt à rogner sur bien des dépenses pour y parvenir. Terminé par exemple, le banquet autour d'une table après les séances plénières. Désormais, les élus mangent à un buffet avec assiettes plastique. La réception coûte 6 000 euros, soit deux fois moins qu'avant.

"Tout ce que nous pouvons gratter aujourd'hui est important", déclare Christian Estrosi à France 2. Les élus du Conseil régional n'ont plus de téléphone portable fourni par l'institution et ils doivent travailler avec un ordinateur et non plus deux. Le parc de voitures de fonction a été réduit de 30% pour réaliser 800 000 euros d'économie en six ans.

Les comptes de la région bientôt publics ?

Anthony Borré, directeur de cabinet au Conseil régional, traque la moindre dépense. Il doit réaliser 32 millions d'économie, ce qui équivaut à la baisse des dotations de l’État. Les biens immobiliers inoccupés sont recensés pour être vendus et la région compte fermer des locaux qui abritent ses propres services. "Les économies de façade qui servent qu'à faire de la communication, pour nous c'est une erreur", tacle Christian Perrel, représentant socialiste. Prochaine promesse de Christian Estrosi : rendre publics les comptes de la région pour justifier ses choix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Estrosi (Les Républicains), vainqueur des régionales en Paca, le 13 décembre 2015 à Nice (Alpes-Maritimes).
Christian Estrosi (Les Républicains), vainqueur des régionales en Paca, le 13 décembre 2015 à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)