Pays Basque : l'ETA rend les armes

L'organisation séparatiste basque, l'ETA, qui avait renoncé à la lutte armée en 2011, franchit une nouvelle étape. Ce samedi 8 avril, elle rend les armes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est dans des forêts que l'ETA cachait ses munitions. Depuis ce samedi, des fouilles sont en cours dans huit caches d'armes de l'organisation séparatiste basque. Le mouvement vient de fournir la localisation précise dans le département des Pyrénées-Atlantique de son arsenal. 130 armes de poing et deux tonnes d'explosifs. Depuis 40 ans, l'ETA avait pris les armes au nom de l'indépendance du Pays Basque. 829 morts sont attribués au mouvement.

Aucune condition exigée

"En ce jour incontestablement important, j'ai une pensée toute particulière pour les victimes et notamment pour les policiers et les membres de la garde civile", déclare Matthias Felk, ministre de l'Intérieur. L'ETA n'exige aucune condition à la remise de son arsenal. Le mouvement a renoncé à la lutte armée en 2011, mais reste qualifié d'organisation terroriste par l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un tag de l\'organisation séparatiste ETA à San Sebastian (Espagne), le 18 mars 2017.
Un tag de l'organisation séparatiste ETA à San Sebastian (Espagne), le 18 mars 2017. (JAVI JULIO / ANADOLU AGENCY / AFP)